ETATS DES LIEUX DES SITES CRITIQUES POUR LA CONSERVATION DE LA BIODIVERSITE ET DES ECOSYSTEME ET LA GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES, AU NIVEAU DE L’AIRE PROTEGEE LAC ALAOTRA

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

  • Date : 16-18 juin 2021
  • Site :
    • Ambodivoara, CR Ambohitsilaozana, District Ambatondrazaka
    • Andreba Gara, Ambatosoratra, District Ambatondrazaka
    • Vohimena, CR Vohimena, District Amparafaravola
    • Vohitsara, CR Vohitsara, District Amparafaravola
  • Missionnaires issus de la DREDD Alaotra – Mangoro:
    • Monsieur, RAJAONARIVO Marc Behaja, Directeur Régional de l’Environnement et du Développement Durable Alaotra-Mangoro.
    • Madame RAMAROSONARIVO Malala, Chef de Service Régional des Forêts
    • Madame FALIARISOA Edwige, Responsable de la Coordination des Projets/Partenaires
    • Madame RAJOELINOMENJANAHARY Aina Maneva, Responsable de la Coordination des Projets/Partenaires
    • Monsieur ANDRIAMPIHENO Wolf Gaëtan, Chauffeur
  • OM N° : 353-21/MEDD/SG/DREDD-ALMAN
  • Représentant du Promoteur du Site :
    • Monsieur  RALAINASOLO Fidy, Directeur de Durrell Wildlife Conservation Trust (DWCT) Ambatondrazaka.
  • Représentants des Partenaires :
    • Madame RAHELIARIVELO Hortensia, Secrétaire Général de la Plateforme Alaotra Ranosoa (ARS)
    • Madame RAVELOARIMALALA Mialisoa Lucile, Coordonnateur de Madagascar Wildlife Conservation (MWC)
  • Participants: Maires et Conseillers Municipales, Membres des Communautés Locales (Communautés de Base, Fédérations, Membres de la Plateforme Alaotra Ranosoa, Agents de Contrôle Forestier Locaux, Membres Association Camp Bandro) selon la fiche de présence en annexe.

 

I- INTRODUCTION

Dans le but d’améliorer les impacts des actions pour la conservation de la biodiversité et les écosystèmes et la gestion durable des ressources naturelles environnementales,  la Direction Régionale de l’Environnement et du Développement Durable (DREDD) Alaotra-Mangoro organise des états de lieux au niveau des au niveau des Sites gérés par des Partenaires Techniques et Financiers Régionaux, en concertation avec les Communautés et des Autorités locales.  L’objectif principal est de faire une recherche fructueuse et en concertation avec les Autorités et  Communautés Locales, des stratégies techniques, politiques et administratives en vue d’une résolution effective des problématiques environnementaux majeurs.

 

II-OBJECTIFS SPECIFIQUES

Les objectifs spécifiques consistent à rechercher la stratégie permettant de :

  • Réduire les pressions que subissent la biodiversité et les écosystèmes.
  • Arrêter les exploitations agricoles illicites et irrationnelles au niveau du Noyau dure- Augmenter les impacts des poursuites judiciaires au niveau du Tribunal.
  • Etablir une planification stratégique de conservation de la biodiversité et de l’écosystème et de gestion efficace des ressources naturelles dans le cadre de la collaboration entre DREDD, DWCT, ARS et MWC tout en respectant les documents cadres.
  • Rendre effective la collaboration entre la DREDD, les Autorités, les Communautés Locales et les PTFs.

 

III-PRESENTATION DU SITE

En l’année 2003, Lac Alaotra et ses Bassins Versants ont été classés parmi les sites Ramsar  dont l’ensemble porte l’appellation « Site Ramsar Alaotra ».  Il se trouve à cheval sur les 19 Communes des Districts d’Ambatondrazaka et d’Amparafaravola. Il s’étend sur  une superficie de 722 500 ha (2006) englobant le  grand Lac  (19 971 ha), le marais formé principalement  d’une végétation particulière nommée « Zetra » (27 000ha), la grande étendue de rizières (117 000ha), les petits lacs satellites (5 445 ha), les rizières parsemées entre les vallées (54 588ha) et les bassins versants (502 496ha).

 

Depuis 2006, le Lac Alaotra figure entre les Nouvelles Aires Protégées. En 2015, il est définitivement devenu   Aire Protégée (AP) portant le nom « Aire Protégée Lac Alaotra »,  appartenant à la Catégorie V, Paysage Harmonieux Protégé (UICN), d’après le Décret 2015-756 du 28 avril 2015. Effectivement, il constitue un habitat pour les espèces   endémiques nationales et locales, à savoir Hapalemur alaotrensis (Bandro), Salanoia durrelli (Vontsira),  Anas milleri  (Angaka)…etc.  Aussi, il contribue considérablement au développement régional et même national grâce  à son rôle de  filtre et barrière écologiques contre l’ensablement  issu des érosions et  les inondations ainsi qu’à son rôle de maintien de l’humidité et de réservoir d’eau pour les  117 000ha de rizières qui assurent  le maintien de la place de la  Région Alaotra-Mangoro au premier  grenier à riz de Madagascar.  A part cela, il offre des emplois directes pour les  33 Communautés de Base, les 117 Associations de pêcheurs, 183 Associations d’Usagers d’eau, 20 Fédérations des Bassins Versants, 20 Associations des femmes vanneuses et  2 Associations des guides locaux.  En outre, socio-culturellement,  il est en étroite relation avec le Tribut Sihanaka.

 

Cependant, cette Aire Protégée  subit des diverses pressions due   aux pratiques agricoles illicites, à la surexploitation des ressources, à la destruction des bassins versants, aux feux…etc., d’où la réduction de sa superficie, de 46 000 ha entre 2014 et 2015 à  37 000 ha actuellement.

 

IV-ACTIVITES

Afin d’atteindre les objectifs, les activités suivantes ont été menées :

  • Des réunions de consultation et de concertation avec les Autorités et les Communautés locales ;
  • Des réunions de coordination entre DREDD, Promoteur de l’AP et  les PTFs.

 

V-CALENDRIER  DE LA MISSION

 

Date Horaire Programme
16 juin 2021 7 h Réunion de briefing entre DREDD, Promoteur et PTFs de l’AP Lac Alaotra
16 juin 2021 10h Réunion avec les Communautés Locale au niveau du Fokontany Ambodivoara, Commune Ambohitsilaozana
16 juin 2021 15h Réunion avec les Communautés Locale au niveau du Fokontany Andreba Gara, Commune Ambatosoratra
17 juin 2021 9h Réunion avec les Communautés Locale au niveau du Fokontany Vohimena, Commune Vohimena
17 juin 2021 13h Réunion avec les Communautés Locale au niveau du Fokontany Vohitsara, Commune Vohitsara
18 juin 2021 8h débriefing entre DREDD, Promoteur et PTFs de l’AP Lac Alaotra

 

 

VI-DEROULEMENT DES REUNIONS

  • Présentation des objectifs de la réunion
  • Présentation des participants
  • Consultation sur les problématiques majeures
  • Concertation sur la stratégie de résolution
  • Restitution

Journée Mondiale des Zones Humides Alaotra Mangoro 2021

Célébration de la Journée Mondiale des Zones Humides/ et Ouverture officielle du reboisement régional 
 Date: 02 février 2021
 Lieu: Ambotsilaozana Menaloha et Andreba-gare
 Organisateur:
La Direction Régionale de l’Environnement et du Développement Durable
 Partenaires:
 Le Durrell
 Le Madagascar Wildlife Conservation
 La Plateforme Alaotra Rano Soa
 La Conservation Internationale
 ONG Tafomiavo
 Ambatovy
 ASITY Madagascar,
 SNGF
 ONG l’Homme et l’Environnement
 Madagascar Voakajy (MAVOA)
 FANALAMANGA
 Participants:
 L’autorité ministérielle
 Les autorités administratives
 Les élus locaux
 Les autorités traditionnelles
 Les STD
 Les CTD
 Les communautés locales
 Les artisans locaux
 Les organisations non gouvernementales
 Les associations locales
 Les établissements scolaires
 Contexte:
Il existe vingt et un zones humides Ramsar à Madagascar dont deux sont dans la région Alaotra Mangoro. Les marais et le lac Alaotra comptent parmi les zones humides les plus vastes et écologiquement importantes de l’Afrique. Pourtant, ces marais sont actuellement en constante dégradation, de nombreuses espèces fauniques et floristiques sont en voie disparation et parmi les quels le trésor du lac, l’espèce endémique Hapalemur alaotrensis. Ainsi, cet environnement a besoin d’être protégé pour manifester son importance entant que site Ramsar. La préservation demande la prise de responsabilité de tout un chacun, à commencer par l’aménagement des bassins versants d’en amont et à relayer par la restauration des paysages lacustres d’en aval de l’Aire protégée Lac Alaotra. Dans cette optique, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable ainsi que la Direction Régionale de l’Environnement et du Développement Durable Alaotra Mangoro en collaboration avec de nombreux partenaires ont organisé le 2 février 2021 un reboisement régional à Menaloha Ambotsilaozana et une restauration massive de marais dans le Parc Bandro Andreba-gare. L’événement majeur a mobilisé, entre autres, des élus locaux et des dignitaires, les services et collectivités territoriales décentralisés, divers partenaires environnementaux, des gestionnaires de sites, des communautés locales, des particuliers et des établissements scolaires.
 Objectif:
Sensibilisation et implication de masse de tous acteurs environnementaux et citoyens élus, particuliers ou responsables riverains d’Alaotra dans la reconstruction, protection et restauration du site Ramsar et des zones humides lac Alaotra .
 Résultat:

 8 000 plants d’eucalyptus ont été plantés dans le bassin versant de Menaloho Fokontany, de la commune rurale -Ambohitsilaozana
 05 ha ont été plantés de « zozoro » et de « bararata » dans les marais au Parc Bandro d’Andreba Gare dans la commune rurale d’Ambatosoratra
 Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable a déclaré solennellement que ces efforts que l’on a commencés devront se poursuivre pour le respect des aires protégées qui ont été touchées par le défrichement et la pratique du « vary jebo ».

MEDD, DREDD, ARS, DWCT, MWC, …145902815_466061314566144_5560755123254812775_n

SAMSUNG CAMERA PICTURES

CEREMONIES OFFICIELS

SAMSUNG CAMERA PICTURES

CFL, Région AlMan, DWCT, Commune Ambatoratra, MEDD, DREDD

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Mme le Ministre (MEDD) et Mr DREDD

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Association Camp Bandro, MWC, DWCT, …..

Amélioration du paysage concerté du côté d’Andreba-gara, un Site pilote de l’écotourisme dans le district Ambatondrazaka (de la région d’Alaotra Mangoro)

Atelier de validation d’un guide pour les visiteurs du marais de l’Alaotra

  • Date: 29 janvier 2021
  • Lieu: Camp Bandro Andreba-gare
  • Participants:
  • Monsieur l’adjoint au maire de la Commune Rurale d’Ambatosoratra
  • Monsieur le Chef fokontany d’Andreba-gare
  • Monsieur le chef fonkontany Andilana-Sud
  • Monsieur le chef fonkontany Vohimarina
  • Madame le Directeur Régional des Transports, du Tourisme, et de La Météorologie et Alaotra Mangoro
  • Monsieur le Chef de service régional du Développement Durable Alaotra Mangoro (DREDD)
  • Monsieur le Chef de service régional de la Pêche et Aquaculture Alaotra Mangoro
  • Un représentant de la Direction Régionale de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche
  • Un représentant de la Direction Régionale de l’Environnement et du Développement Durable
  • Monsieur le président de l’Association Camp Bandro Andreba-gare
  • Monsieur le vice président de l’Association Camp Bandro Andreba-gare
  • Monsieur le président de l’Association des Guides Bandro Andreba-gare,
  • Monsieur le représentant du CFL Andreba
  • Monsieur le représentant du VOI Andreba-gara
  • Monsieur le président Fédération Zetra Vohimarina
  • Monsieur le président du VOI d’Andilana-sud
  • Madagascar Wildlife Conservation
  • Alaotra Rano Soa
  • Durrell Wildlife Conservation Trust
  • Contexte: Dans le cadre du projet « Amélioration du paysage concerté du côté d’Andreba-gara, un Site pilote de l’écotourisme dans le district Ambatondrazaka (de la région d’Alaotra Mangoro) », appuyé par l’Ambassade de France à Madagascar à travers des Fonds d’Appui à la Société Civile; Madagascar Wildlife Conservation a élaboreé un guide destiné aux visiteurs du marais de Lac Alaotra par les biais des études bibliographiques et collectes d’ information sur site. Ainsi, un atelier de validation de ce guide  a eu lieu le 29 Janvier 2021 au Camp Bandro Andreba-gare.
  • Objectif: L’objectif de l’atelier est de présenter, de rassembler er de fournir les résultats des recherches aux acteurs concernés: associations, institutions et organismes dans la région Alaotra.
  • Méthodes:
  • Une présentation sur la généralité du guide a été faite par la coordinatrice de MWC
  • Prise de parole des invités, discussion et récomandations entre les participants concernant ce guide
  • Travail des groupes et restitutions
  • Résultat :

Des listes des suggestions et remarques  ont été reçues provennant des participants lors de l’atelier :

  • La conception de ce guide est un avantage pour la région Alaotra et ce sera un premier
  • Mentionner qu’il existe 3 types de tilapia : le farakomena (il y en a beaucoup) ; le sprinter , le foimanga ; mangavava ; beloha, barawa gasy (il en a peu)
  • Il existe deux types de « besisika »: le carpe royal (peu d’écaille) et le besisika (beaucoup d’écaille)
  • C’est à Maladialina qu’on peu trouver beaucoup de «  Kantrana »
  • Il existe aussi d’autres techniques de pêche et autres nom pour le « tsipepeka » aussi appélé «  kotro » ou «  kilalaka »
  • Il faut mentionner les matériels et engins interdits tel le filet maillant de 20 à 30 mn, seuls les filets de 40mn et de longueur maximale de 200 m sont autorisés
  • Il faut ajouter d’autres culture pour le type maraichere et plus de photos. Ajouter la culture de mais, d’arachide, de l’angivy, du potiron, du  concombre, de  la courgette, de la pomme de terre, du petit pois
  • Lister en premier les coutumes proprement Sihanaka tels le « todevaly », « famohana- zaza an-dohamandry », le « fiaro omby », les « habits sihanaka »,  le « baeza », qui est une tradition qui consiste à raconter tout l’histoire d’un défunt de plus de 80 ans lors de ses funérailles
  • Mettre en exergue les différences dans les pratiques, les états et l’image des « DOANY »  et « Valamena » Sihanaka par rapport à tout les doany dans tout Madagascar
  • On doit tenir compte des critères requis pour bien définir les sites touristiques, il faut tenir compte de l’existence de l’hébergement, de la nourriture et une particularité culturelle ou biodiversité singulière sur un endroit que l’on peu définir comme site touristique .
  • On doit mentionner les pratiques autorisées et interdites dans les lieux sacrés comme dans les grottes à Anosy Andilana-sud, doany, ect
  • Catégoriser les sites et les intégrer dans les circuits de l’ORTALAMA : distinguer en deux axes: Nord ou Ouest, aussi regrouper dans deux catégories : sites et tourisme culturel ou site et tourisme environnementale (faunique et floristique)
  • Donner plus de détail concernant les sites touristiques, les coutumes et les pratiques
  • Rajouter plus de textes législatifs relatifs aux filières mentionnées dans le guide (tourisme, pêche, ect….)
Présentation du Guide des visiteurs par la coordinatrice de MWC  Prise de parole de l’audience
1 2
 Un groupe faisant un remue-méninge sur le sujet de l’agriculture et pêche Travail de groupe sur le sujet faune et flore
3 4

Amélioration du paysage concerté du côté d’Andreba-gara, un Site pilote de l’écotourisme dans le district Ambatondrazaka (de la région d’Alaotra Mangoro)

Rénovation des infrastructures du Camp Bandro

  • Date: 11 au 31 janvier 2021
  • Lieu: Camp Bandro Andreba-gare
  • Responsables de la rénovation et réparation:

Les membres de l’Association Camp Bandro Andreba-gare (ACBA)

  • Partenaire:

Madagascar Wildlife Conservation

  • Contexte: Dans le cadre du projet « Amélioration du paysage concerté du côté d’Andreba-gara, un Site pilote de l’écotourisme dans le district Ambatondrazaka (de la région d’Alaotra Mangoro) », appuyé par l’Ambassade de France à Madagascar à travers des Fonds d’Appui à la Société Civile; l’Association Camp Bandro/ Madagascar Wildlife Conservation a l’opportunité de rénover les 4 bungalows, de mettre en place un kit panneau solaire et de réparer la clôture au Camp Bandro. Ainsi, on essaie de satisfaire les besoins des visiteurs écotouristiques dans la région.
  • Méthode:

Les membres de l’ACBA ont été les responsables des travaux de rénovation, dirigés par les membres du CA et des maçons.

  • Objectif:

L’objectif est l’amélioration des infrastructures afin de répondre les besoins des offres écotouristiques au sein du site pilote Parc Bandro Andreba-gare.

  • Résultat:
  • Les quatre bungalows du camp sont rénovés et la clôture a été réparée.
  • Un kit complet d’un panneau solaire est aussi installé pour assurer la lumière dans tous les chambres.

tranofefycamp copie

 

https://web.facebook.com/rmialisoalucile/?_rdc=1&_rdr

 

Festival Bandro 2020

FESTIVAL BANDRO 2020

  • Thème: « Bandro : Hapalemur alaotrensis et son habitat naturel, je préserve car c’est mon trésor »
  • Date : 13 Novembre 2020
  • Lieu : – Andreba-gare

– Commune rurale Ambosoratra

– District Ambatondrazaka

  • Objectif: Renforcer les actions de sensibilisation liées à la conservation de la biodiversité, de l’Hapalémur alaotrensis et leurs habitats naturels : l’Aire Protégée Lac Alaotra, Madagascar.
  • Organisateurs :
  • Direction Régionale de l’Environnement et du Développement Durable (DREDD)
  • Madagscar Wildlife Conservation (MWC)
  • Durrell Wildlife Conservation Trust (DWCT)
  • Alaotra Rano Soa (ARS)

Grâce à la collaboration entre DREDD et ses partenaires techniques et financiers, accompagnés d’acteurs environnementaux, touristiques et autres, tant publics que privés, la septième édition du Festival Bandro a été réalisé le 13 novembre 2020 à Andreba- gare. Des activités ont marqué la journée qui s’est déroulée ainsi :

  • Restauration de marais

La plantation de « zozoro » visant à renforcer la préservation de Hapalemur Alaotrensis et en impliquant toutes les autorités, les organismes environnementaux privés ou publiques, les partenaires financiers et techniques, les communautés tels que le VOI, le CFL, les associations locales a été réalisé au Parc Bandro durant 3 heures, mobilisant près de 200 personnes qui a permis la restauration de près de 4 hectares de marais.

A la fin de la plantation, les autorités et représentants des partenaires ont fait des discours de remerciement aux participants locaux et invités. Le Directeur Régionale de l’Environnement et du Développement a mis en exergue les objectifs du festival, de la restauration et les actions de préservation des tous et des responsables. Il a encouragé la collaboration et la prise de responsabilité de tous acteurs.

Les participants ont également pris des rafraichissements après la restauration.

  • Inauguration du bureau du Fokontany et du VOI d’Andreba-gare

La journée a été également marquée par l’inauguration du nouveau bureau du VOI et du Fokontany Andreba-gare avec la présence des autorités et des invités.

  • Remise de certificat

Avec la présence des invités, entre autres les représentants de la région Alaotra Mangoro, la préfecture d’Ambatondrazaka, la DREDD, la DRTTM, la DRICC , la Coopération Décentralisée département Ille et Vilaine, MWC, DWCT, les CTD, les Tangalamena, après le déjeuner au camp bandro, l’après-midi a commencé par la remise de certificats aux 120 participants au six formations du projet de l’Association Camp Bandro Andreba-gare intitulé : « Amélioration du paysage concerté du côté d’Andreba-gara, un Site pilote de l’écotourisme dans le district Ambatondrazaka et appuyé par l’Ambassade de France à Madagascar. Ces formations sont relatives à la restauration des marais et suivi écologique participative au sein du Parc Bandro, à la conservation des cultures traditionnelles et à la protection de l’écosystème existant, au renforcement des capacités des plateformes des femmes sur différentes thématiques dont le leadership et à la reforestation à travers de l’agroforesterie, la production des plants et le compostage. La cérémonie a été animée par une démonstration de « vakodrazana », des danses traditionnelles munis des Lambahoany (tenus traditionnelles) et présentation des scénettes mettant en valeur les rituels et tradition Sihanaka dans les cérémonies de fiançailles, de circoncision, d’exhumation et accueil d’un nouveau née, faite par les membres de l’Association Camp Bandro Andreba-gare. Une prise de cocktail s’est tenue à la fin de la soirée par les communautés au Camp Bandro.

  • Match de volley-ball

Un match de volley-ball s’est déroulé vers 13 h 30 mn à 17 h devant la gare. Dans la catégorie femme, l’ancien 6 rapides était contre le club Champion de Mada 2019 qui l’a gagné et obtenu le prime de 50.000 Ariary. Et le club Jeune d’Andreba a également gagné le prix de 50. 000 Ariary contre l’Ancien d’Andreba dans la catégorie homme.

  • Match de foot –ball

Le match de football a également été l’un des moments qui a marqué le festival bien qu’il n’y ait pas de spectateurs en raison de la situation de crise sanitaire causé par le covid 19. Il a eu lieu sur le terrain de football d’Andreba-gare où se sont affrontés FC Coti-cota et Fc Fanday qui a remporté le match et content de rentrer avec un lot de 50.000 Ariary.

 

  • Bal populaire

Le bal populaire est la cérémonie de clôture du festival auquel les habitants ont participé au-devant de la gara d’Andreba. Malgré la pluie, les gens étaient heureux de pouvoir danser durant trois heures.

  • Résultats :
  • L’objectif du Festival Bandro 2020 a été atteint malgré quelques activités non-réalisées comme la projection de film documentaire et le radio-crochet à cause de la tombée de pluie.
  • Enquête post-Festival  

A l’issue d’une enquête post festival auprès d’une trentaine de personnes de 16 à 87 ans que l’équipe de MWC a réalisé, ces conclusions suivantes ont été tirées:

  • Les habitants du village hôte ont remarqué que la fête de cette année était si calme qu’ils n’ont pas participé aussi activement que chaque année et beaucoup sont les raisons comme :
  • Le fait d’avoir limité les invités à deux cent personnes en raison du covid 19 et restreindre les activités et les lieux où devaient se réaliser différentes animations.
  • Le fait d’avoir omit le carnaval, le concours de déguisement, des activités qui doivent mobiliser les écoles et différentes associations.
  • L’organisation était tardive, il n’y avait pas assez de sensibilisation: pas de tam-tam
  • Il n’y pas eu assez d’activités car les gens disent souhaiter et s’attendaient à une célébration bruyante pendant des jours comme durant les années précédentes où il y avait de carnaval, du podium, des stands d’expositions, radio-crochet, une projection de films, un karaoké, un bal populaire, des concours de déguisement ou de course pirogue.
  • Pourtant, des réflexions positives et des suggestions ont été évoquées lors de l’enquête :
  • Tous les personnes enquêtées disent vouloir s’impliquer au festival bandro et réclament encore d’autre célébration pour les mois ou années à venir malgré quelques remarques désobligeantes concernant le choix et le nombre d’invités ou participants de cette année.
  • La festivité est réclamée par tout le monde surtout quand l’événement cherche à mobiliser une communauté tout entière. Les gens adorent la fête.
  • Les villageois sont pour la conservation et disent que les actions de restauration sont bénéfiques. Leur désir est d’avoir un environnement sain et laisser un héritage à leur descendant. Ils félicitent l’organisation d’un tel événement car cela sensibilise massivement et permet à eux d’exprimer et de manifester leur prise de conscience en participant à la restauration. Car même s’ils veulent faire des actions de restauration ou de reboisement quotidiennement, le manque de moyen et aussi de motivation ne permet pas. La mobilisation de masse réveil le zèle individuel de s’activer.
  • Le festival est un moyen de sensibilisation, d’éducation ou de conscientisation important qu’on ne doit pas négliger ni laisser tombé car les gens ont besoin qu’on leur rappel tous les ans ou même deux ou trois fois par an l’existence du « Bandro » et l’intérêt des marais. Les gens en veulent encore et encore.
  • Il faut la prise de responsabilité de tout un chacun pour arriver à la fin des actions de sensibilisation et de préservation. Ce qui signifie que les autorités doivent appliquer les lois littéralement quand il y a infraction tant que les citoyens se plient aux règlements. Il faut des actions et faire des suivis.
  • Des marchandes ont avoué qu’il y a eu beaucoup plus d’argent que d’ordinaire entré dans leur caisse lors du festival grâce à l’arrivée des invités.
  • Des femmes considèrent la restauration de marais comme une distraction et une nécessité car c’était la première fois de leur vie qu’elles se sont allées dans les marais surtout allé planter des Cyperus madagascariensis avec des amies.
  • Des villageois, même sans avoir directement participé à cause des empêchements comme leur présence aux funérailles du villageois mort ou leur travail quotidien, sont reconnaissants car pour eux le festival est un évènement nécessaire pour le développement de la région car la sensibilisation et l’éducation de masse est un outil de conscientisation des citoyens pour une responsabilité communautaire ou individuelle dans la préservation de la biodiversité et la nature attractive, pilier du tourisme durable source de revenus et devise.

En somme, sur trente et quelque personnes enquêtées, trois villageois d’Adreba-gare disent n’avoir rien entendu ni participé au Festival Bandro 2020 car ils étaient partis du village dans la semaine dans laquelle les organisateurs locaux faisaient déjà la préparation ou la fête se réalisait. Dix enquêtées se sont exprimées avec ambigüité : ils disent n’avoir pas entendu le festival bandro mais avouent de façon indirect être au courant de la cérémonie et étaient présent sans avoir participé en raison de beaucoup de remarques que nous avons déjà cité ci-dessus. Et les autres personnes (70%) disent avoir entendu ou/et participaient aux activités et satisfaites de la fête.

Volley gagnant Vakodrazana Restauration des marais autorités restauration communautés Mariage trad Sihanaka IMG_9037 IMG_8866 IMG_8862 IMG_8826 IMG_8812 Danse Trad Sihanaka Discours officiels IMG_8750 IMG_8757 IMG_8789

Formation thématique sur les offres écotouristiques appropriés au site pilote Parc Bandro Andreba-gare, PISCCA

Projet: PISCCA, ACBA/MWC, Ambassade de France à Madagascar

  • Date: 15 au 17 octobre 2020
  • Lieu: Camp Bandro Andreba-gare
  • Organisateurs: Association Camp Bandro Andreba-gare, Madagascar Wildlife Conservation
  • Formateur: Directeur Régional des Transports, du Tourisme et de la Météorologie
  • Partenaires: Direction Régionale de l’Environnement et du Développement Durable, Direction Régional des Transports, du Tourisme et de la Météorologie
  • Participants: Quarante neuf membres de l’Association camp Bandro Andraba-gare qui sont des Guides localaux, Danseuses et chanteurs folkloriques

Contexte: Dans le cadre du projet d’« Amélioration du paysage concerté du côté d’Andreba-gara, un Site pilote de l’écotourisme dans le district Ambatondrazaka (de la région d’Alaotra Mangoro) », appuyé par l’Ambassade de France à Madagascar à travers des Fonds d’Appui à la Société Civile ; une formation sur les offres écotouristiques appropriés au site pilote Parc Bandro Andreba-gare a lieu le 15 au 17 octobre 2020 au Camp Bandro Andreba-gare, organisée par l’Association Camp Bandro Andreba-gare et MWC et dispensée par le Directeur Régional des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, avec la présence de la Direction Régionale de l’Environnement et du Développement Durable comme partenaire. L’objectif est d’améliorer les offres écotouristiques existantes et le paysage concerté du côté d’Andreba-gare pour le développement durable de la région.

Context (English):  As part of the project “Improving the concerted landscape on the side of Andreba-gara, a pilot site of ecotourism in the Ambatondrazaka district (of the Alaotra Mangoro region)”, supported by the French Embassy in Madagascar through Civil Society Support Funds; training on appropriate ecotourism offers at the Park Bandro Andreba-gare pilot site took place on 15-17th of October 2020 at Camp Bandro Andreba-gare, organised by the Camp Bandro Andreba-gare Association and MWC and delivered by the Regional Director of Transport, Tourism and Meteorology, with the presence of the Regional Directorate of Environment and Sustainable Development as a partner. The aim is to improve existing ecotourism offerings and the concerted landscape on the Andreba-gare side for the sustainable development of the region.

Objectif: C’est d’améliorer les offres écotouristiques existantes et le paysage concerté du côté d’Andreba-gare pour le développement durable de la région.

Résultat: Les 49 participants ont été formé sur: le code du tourisme, l’hôtellerie, le code de guidage, le tourisme durable, le marketing, la relation entre l’environnement et le tourisme (la réalité existante sur les problèmes et résolutions) et les défis de développement de l’écotourisme.
122408443_1241214112909096_5816743224602853259_o122148320_1241214236242417_4786462647193073631_o

122193147_1241216456242195_2997771616159976599_o122395295_1241216602908847_558266431057064049_o

122145816_1241214229575751_9032870510326604819_o 122116800_1241217119575462_3168976809728106267_o

Formation des leaders d’associations pour l’animation au jeu WEDU, Vohimarina

Projet: SOS Lemur, DWCT Alaotra

  • Date:19 septembre 2020
  • Lieu: EPP Vohimarina
  • Participants: La Commune Andilana-Nord, Le Fokotany Vohimariana, Le Fokontany Andilana-Nord, Le club de footballeur de Vohimaraina, L’association SITRAKA (regroupant les pêcheurs), L’Association FTMF (regroupant les agriculteurs), L’association des vanneuses, VOI Vohimarina, EPP Vohimarina, La fédération ZAHAVAKO (regroupant les utilisateurs des ressources naturelles Alaotra Rano Soa)

Contexte: Dans l’optique d’une vulgarisation de l’outil d’éducation « Wetland Environemental éDucation » (WEDU), suite aux ateliers sur la Théorie du Changement, une formation des membres d’associations afin de devenir des animateurs de jeu WEDU a eu lieu le 19 septembre à l’EPP Vohimarina et suivie d’une projection de films relatifs à l’environnement pour 3 heures de distraction pour les villageois. L’objectif de la formation est de former les leaders à devenir des animateurs de jeu et de les équiper de l’outil pour participer à l’éducation environnementale couvrant la région toute entière.

Context (english): With a view to popularizing the “Wetland Environemental Education” (WEDU) education tool, following the workshops on theory of change, a training of members of associations to become WEDU game facilitators took place on 19th of September at the EPP Vohimarina and followed by a screening of environmental films for 3 hours for the villagers. The goal of the training is to train leaders to become game facilitators and equip them with the tool to participate in environmental education covering the entire region.

Objectif: former les leaders à devenir des animateurs de jeu et de les équiper de l’outil pour participer à l’éducation environnementale couvrant la région toute entière.

Méthode:

  • Présentation général sur le leadership, les principes du leadership servent
  • Présentation et explication du principe du WEDU
  • Pratique d’animation et exercice de simulation

Résultat:
18 participants soit dix associations ou organisations ont été formés et équipés de l’outil WEDU pour prendre le relais et participer à la promotion de l’éducation environnement dans la région Alaotra.

IMG_7976IMG_7980

IMG_8007IMG_8023

IMG_8082IMG_8106

IMG_8131IMG_8137

Atelier sur la théorie du changement dans l’Aire protégée Lac Alaotra, Partie Nord-Ouest (Suite)

Atelier sur la théorie du changement dans l’Aire protégée Lac Alaotra et la vulgarisation de l’outil d’éducation environnementale WEDU

Projet: SOS Lmeur, DWCT Alaotra et MWC

  • Date:17-18 septembre 2020
  • Lieu: EPP Vohimarina
  • Organisateur: Madagascar Wildlife Conservation
  • Participants: 28 riverains de Vohimarina utilisateurs de ressources naturelles

Contexte: Suite aux enquêtes effectuées auprès des leaders d’associations villageoises le mois de mars, dans le cadre de l’activité éducation environnement de MWC, notamment dans l’optique de la vulgarisation de l’outil WEDU, un atelier sur la Théorie du Changement a eu lieu les 17 et 18 septembre à l’EPP Vohimarina. L’objectif de ceci est de collecter des idées stratégiques de sensibilisation et conscientisation de la population locale dans la préservation et la bonne gestion des ressources naturelles, informer et partager les expériences.

Context (english): Following surveys of village association leaders in March, as part of MWC’s environmental education activity, particularly with a view to popularizing the WEDU tool, a workshop on The Theory of Change was held on the 17th and 18th of September at the EPP Vohimarina. The aim of this is to collect strategic ideas to raise awareness and awareness of the local population in the preservation and good management of natural resources, inform and share experiences.

Objectif: Collecte d’idées stratégiques de sensibilisation et conscientisation de la population locale dans la préservation et la bonne gestion des ressources naturelles, partage d’expérience.

Méthode: Cet atelier est un atelier de collecte d’idées, le travail est mené en 3 parties:

  • Présentation général sur la théorie du changement par la coordinatrice de MWC étant modérateur- animateur
  • Travail individuel de chaque participant: énumération des ressources naturelles et leurs états actuels ; énumération de leur souhait concernant ces ressources naturelles pour les années qui viennent, les démontrant par dessins
  • Présentation orale de chaque participant.

Résultat: Beaucoup sont les stratégies et solutions évoqués par les participants durant les 2 jours d’atelier. Des stratégies de sensibilisation et conscientisation de tout un chacun, tous genres, âges, associations et organisations; inciter la masse à travailler ensemble en même temps pour protéger et gérer bien les ressources naturelles.

IMG_7637IMG_7642

IMG_7657IMG_7663

IMG_7665IMG_7704

IMG_7741

Formation des leaders d’associations pour l’animation au Jeu WEDU et distribution des outils de ce Jeu

Projet : SOS Lemur, DWCT et MWC

  • Date: 1 et 2 juillet 2020
  • Lieu: Camp Bandro Andreba- gare
  • Organisateur: Madagascar Wildlife Conservation
  • Participants: La commune rurale d’Ambatosoratra, Le Fokontany d’Andreba-gare, L’Association Camp Bandro Andreba-gare, L’Association des Guides Bandro, Le personnel du Camp Bandro Andreba-gare, Le club de foot-ball d’Andreba-gare, Le club de volley ball d’Andreba-gare, Le CFL, L’Association des femmes d’Andreba-gare

Contexte: Suite aux ateliers sur la Théorie du Changement réalisés le mois de mai dernier, dans l’optique d’une vulgarisation de l’outil d’éducation WEDU, une formation des membres d’association pour devenir des animateurs de jeu WEDU a eu lieu les 01 et 02 juillet au Camp Bandro Andreba-gare. L’objectif de la formation est de former les leaders à devenir des animateurs de jeu et de les équiper de l’outil pour participer à l’éducation environnementale couvrant la région toute entière.

Context (english): Following the workshops on the Theory of Change carried out last May, with a view to popularizing the WEDU education tool, a training of association members to become WEDU game facilitators took place on 01 and 02 July at Camp Bandro Andreba-gare. The goal of the training is to train leaders to become game facilitators and equip them with the tool to participate in environmental education covering the entire region.

Objectif: former les leaders à devenir des animateurs de jeu et de les équiper de l’outil pour participer à l’éducation environnementale couvrant la région toute entière.

Méthode :

  • Présentation général sur le leadership, les principes du leadership servent
  • Présentation et explication du principe de WEDU
  • Pratique d’animation et exercice de simulation

Résultat: 16 participants soit huit tandems membres de neufs associations et organisations ont été formés et équipés de l’outil WEDU  pour prendre le relais et participer à la promotion de  l’éducation environnement dans la région Alaotra.

IMG_6734  IMG_6678

IMG_6692IMG_6774

IMG_6780IMG_6817

IMG_6845IMG_6808

Atelier sur la théorie du changement dans l’Aire protégée Lac Alaotra pour la vulgarisation de l’outil d’éducation environnementale WEDU

Projet: SOS Lemur , DWCT et MWC

  • Date : 05-08 mai 2020
  • Lieu : Camp Bandro
  • Organisateurs: Madagascar Wildlife Conservation

Contexte: Suite aux enquêtes effectués auprès des leaders d’associations villageoises le mois de mars, dans le cadre de l’activité éducation environnement de MWC, notamment dans l’optique de la vulgarisation de l’outil WEDU, des ateliers sur la Théorie du Changement ont eut lieux les 5, 6, 7 et 8 mai 2020 au Camp Bandro Andreba-gare. L’objectif des ateliers est de collecter des idées stratégiques de sensibilisation et conscientisation de la population locale dans la préservation et la bonne gestion des ressources naturelles, informer et partager les expériences.

Context (english): Background: Following surveys of village association leaders in March, as part of MWC’s environmental education activity, particularly with a view to popularizing the WEDU tool, workshops on the Theory of Change took place on 5th, 6th, 7th and 8th of May 2020 at Camp Bandro Andreba-gare. The aim of the workshops is to collect strategic ideas to raise awareness and awareness of the local population in the preservation and good management of natural resources, inform and share experiences

Objectif: Collecte d’idées stratégiques de sensibilisation et conscientisation de la population locale dans la préservation et la bonne gestion des ressources naturelles, partage d’expérience.

Méthode: Les ateliers sont des ateliers de collecte d’idées, le travail par atelier est mené en 3 parties :

  • Présentation général sur la théorie du changement par la coordinatrice de MWC étant modérateur- animateurs
  • Travail individuel de chaque participant: énumération des ressources naturelles et leurs états actuels ; énumération de leur souhait concernant ces ressources naturelles pour les années qui viennent, les démontrant par dessins et présentant oralement chacun leur travail.
  • Débat sur la stratégie de sensibilisation, sur comment conscientiser la communauté locale pour devenir des hommes et femmes responsables zélés et actifs dans les activités de préservation et protection de l’environnement.

Résultat: Beaucoup sont les stratégies et solutions évoqués par les participants durant les 4 jours d’ateliers. Des stratégies de sensibilisation et conscientisation de tout un chacun, tous genres, âges, associations et organisations; inciter la masse à travailler ensemble en même temps pour protéger et gérer bien les ressources naturelles.

Photos: Présentations de l’Atelier par MWC, Les participants qui font leur devoir, Des participants en train de dessiner, Des participants en train de présenter leur travail individuel

IMG_6619